NATURES MORTES

Le sujet de la nature morte, c’est la peinture elle-même. Pascal le laisse entendre  « Quelle vanité que la peinture qui attire l’admiration par la ressemblance des choses, dont on n’admire point les originaux ! ».

Maquereaux et celeri TsC 10F (55 x 46 cm) 2013

Maquereaux et céleri, huile 10F (55 x 46 cm) 2013

La nature morte permet de peindre  sur le motif même si le temps à l’extérieur ne s’y prête pas.

Nature morte avec artichauts    TsP 0S (65 x 26 cm) 2015Nature morte avec artichauts   Huile, (65 x 26 cm) 2015

Kiwis et citrons    TsP 0S (61 x 21 cm) 2015Kiwis et citrons, huile (61 x 21 cm) 2015

Melons    TsP 10F (55 x 46 cm) 2015Melons    huile 10F (55 x 46 cm) 2015

 

La nature morte donne aussi l’occasion d’introduire des couleurs que l’on observe rarement ou parcimonieusement dans des paysages d’extérieur…

Nature morte au Tintin 10F

Nature morte au Tintin, huile 10F (55 x 46 cm) 2008 

Exercice de composition, il s’agit de trouver le  « paysage d’intérieur » qui sera apte à la réalisation d’un tableau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les artichauts, huile 6F (41 x 33 cm) 2008

Une réflexion sur “NATURES MORTES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s